Stick Arcade sur GPIO avec mode Turbo



  • Salut, comme certain le savent, en parallèle de ma tentative de compilation de package Zelda pour recalbox, j'ai pour projet d'intégrer le raspi dans un stick d'arcade maison. j'ai l'intention de lui donner la possibilité d'avoir un mode turbo ^^  je me suis déjà fait les schémas préliminaires mais j'ai encore quelques trucs à décider comme est ce que j'affecte un turbo pour chaque bouton, est ce que je le fais réglable, etc... En tout cas quand j'attaquerai le montage je ne manquerai pas de faire un tuto avec photos 😉 mais avant, je viens d'avoir un doute... peut être que je fais ça pour rien et qu'il est possible d'activer un tel mode de façon logiciel? est ce que c'est déjà prévu dans les drivers du raspi? Enfin est ce que vous connaissez le temps minimum détectable entre deux appuis? bon week-end à tous 😉


  • Staff
    Developer
    Global moderator
    Team

    Salut, alors si tu veux utiliser les drivers GPIO et ajouter un bouton turbo pour chaque bouton, si tu n'as qu'un joueur sur le stick, tu pourrais modifier le driver pour qu'il accepte tous les gpio comme des boutons du joueur 1. Ce qui augmenterais le nombre de boutons a 20 pour ta manette. Mais le mieux pour moi c'est d'avoir un seul bouton qui active le turbo quand tu appuie dessus et sur un autre bouton, et c'est prevu dans retroarch : https://github.com/libretro/RetroArch/blob/master/retroarch.cfg#L488 Et si tu as vraiment envie de faire les choses bien, a ta place je ferais des boutons lumineux, qui clignottent quand ils sont en mode turbo 🙂


  • Staff
    Global moderator
    Team

    Bonjour qu est ce que le mode turbo ?


  • Tester

    C'est une mode automatique pour les boutons. Concrètement dans un jeu de tir par exemple (metal slug ?), si tu actives le mode turbo sur le bouton de tir, ça simule le fait que tu appuies continuellement et à répétition sur le dit bouton. (et bien sur plus rapidement que tu ne pourrais le faire manuellement).



  • oui  en gros on reste juste appuyé et ça tire en continue. @retroboy, en fait ta technique avec retroarch me donne une idée d'utilisation de la pin libre du GPIO qui reste pour chaque joueur... par contre mon idée de départ est beaucoup plus "rustique", avec l'utilisation d'un microswitch par bouton qui aiguille celui-ci non pas directement vers le GPIO mais vers un composant multivibrateur astable (genre NE555) qui lorsqu'on appuie sort un signal en créneau, et un potentiomètre rectiligne qui permet de modifier la fréquence d'oscillation pour faire varier la vitesse du tir continu (d'où ma question pour savoir qu'elle est la durée minimum entre deux appuis que peut détecter le Raspi sur son GPIO ^^)


  • Staff
    Global moderator
    Team

    Merci pour les précisions.



Want to support us ?

321
Online

80.4k
Users

21.6k
Topics

157.8k
Posts