[Tuto] Mettre un Odroid XU4 dans un boitier NESPI



  • Salut à tous,

    je me suis lancé dans l'intégration d'une carte Odroid XU4 dans un boitier NESPI, normalement prévu pour accueillir un RPI3... J'ai pris quelques photos si d'autres sont intéressés...

    Liste du matériel commandé :

    Sur hardkernel.com : 77 $ + 16$ de port

    • un XU4 avec refroidissement passif
    • une alim 5V 4A
    • un dongle wifi (non utilisé actuellement)
    • un dongle bluetooth
    • un USB audio adapter (non utilisé actuellement vu que le son passe par l'HDMI)

    Sur amazon.com : 36,40 € + 14 € de port

    • un boitier Nespi qu'il va falloir modifier, à l'arrière pour brancher les prises, et dedans pour fixer la carte
    • un convertisseur USB-DC 5V-4A pour brancher l'alim du XU4 directement sur le boitier Nespi et profiter du power et du reset en facade : https://www.adafruit.com/product/2727
    • une carte microSD

    Outillage spécifique nécessaire

    • Outil de découpe précise style Dremel
    • Pistolet à colle
    • Fer à souder
    • gaine thermorétractable

    Modifications

    Au début, la carte Odroid rentre difficilement dans le boitier, mais elle rentre (1/2 mm de jeu).
    Les sorties ne sont bien évidemment pas au même endroit que sur le RPI. Il faut donc d'abord découper l'arrière du boitier :

    J'ai d'abord marqué l'emplacement des ports :
    0_1511960816640_2 Boitier Ini.jpg

    Puis découpé au mieux :
    0_1511960870739_3 Boitier découpé.jpg
    (rem : j'ai dû élargir par après l'entrée HDMI car le connecteur ne rentrait pas bien, le plastic de la prise bloquait...).
    Il faut également recouper l'arrière du capot supérieur pour l'accès au RJ45 et à l'USB, qui accueillera le dongle bluetooth. (pas de photos)

    Afin de fermer le boitier, il faut également recouper certaines pièces plastic du capot supérieur, d'autant plus que ma carte XU4 a un radiateur passif relativement encombrant. Il faut recouper jusqu'à ce que ça rentre ;-) (mais ça rentre)
    Voici les endroits que j'ai dû recouper :
    0_1511962200993_1 Capot.jpg

    Comme les trous de fixation du RPI ne correspondent pas à l'Odroix XU4, il a fallu en recréer :
    J'ai fait de gros plots avec un pistolet à colle en adaptant au mieux la carte dessus. (et en tenant compte du capot supérieur)

    De plus, il est nécessaire de surélever la carte Odroid du coté "avant" afin de récupérer 1 des 2 prises USB 3.0 (celle du bas étant condamnée par la connectique du boitier NESPI)

    0_1511961098866_4 Boitier découpé + plots.jpg

    La carte peut être mise en place, mais il reste encore à connecter la prise USB du NESPI (pour les 4 ports en facade), ainsi que la prise d'alimentation asservie au bouton power et reset du boitier NESPI.

    Comme vous le voyez sur la photo ci-dessus, j'ai du rallonger les 4 fils de la prise USB.
    Pas très amusant, vu le diamètre des fils, de les dénuder, rallonger, souder, isoler, ... mais il faut bien le faire ! Le cable va se brancher du coté du port USB 3.0 à l'avant, "surélevé" par les plots de colle.

    Il faut également retailler "à l'extrême" le connecteur d'alimentation du boitier NESPI qui est prévu pour se brancher sur le GPIO du RPI3 et non du XU4. Le connecteur d'alimentation retaillé est également visible sur la photo ci-dessus.

    Voici l'endroit où il faut aller alimenter la carte, sur le CON10 :
    Flèche rouge = le +
    Flèche grise = le -
    0_1511961592423_Connection alimentation sur GPIO XU4.jpg

    Une fois tout ajusté, ce qui demande un peu de chipotage, on arrive à ceci :
    0_1511962002708_5 Boitier Final.jpg

    J'ai préféré ne pas utiliser le connecteur RJ45 du NESPI en facade, mais directement celui de la carte, accessible de derrière...

    Je n'ai pas de photos du boitier fermé mais je peux vous assurer que tout est rentré dedans, que ça se ferme proprement, et qu'on ne voit rien de l'avant, et quasi rien de l'arrière...
    Avec l'adaptateur DC vers USB, je profite des boutons Power et Reset ce qui est bien agréable.
    0_1511963907325_7 - Adaptateur DC vers USB.jpg



  • Merci pour le partage ! N'hésite pas à nous dire ce que ça donne niveau températures en version radiateurs passifs, ça m'intéresse !



  • Bon, je dois apporter quelques précisions sur mon installation...
    J'ai eu quelques problème de freeze sans réellement savoir s'il s'agissait de freeze du XU4, de l'install recalbox ou de l''affichage HDMI.

    HDMI : Sur certains forums "Odroid" on rapporte des problèmes de mise à la terre de la prise HDMI qui peut bloquer sur certaines TV "exigeantes", mais ce n'était pas ça.

    Install recalbox : un test sur une distrib ubuntu puis une fresh install recalbox m'ont permis d'écarter ce point.

    Freeze XU4 : j'ai supposé un problème de surchauffe vu le boitier confiné. J'ai testé sans boitier pour voir si ça aidait et j'en ai profité pour sortir ma caméra thermique :-)
    0_1512659110591_flir_20171129T211334.jpg

    Vu la chaleur ci-dessus, à 100% de CPU pendant 10 min, j'ai un peu amélioré l'aération du boitier à l'arrière
    0_1512659146020_flir_20171129T214032.jpg

    0_1512659220316_flir_20171129T214139.jpg
    A 100% de CPU, le boitier chauffe mais ce n'est pas excessif, et avec Recalbox il chauffe d'ailleurs moins.

    Bref, tout ça n'a pas résolu mon problème d'instabilité, mais je me suis rendu compte que la diode d'alim rouge à l'arrière de la carte avait tendance à "vaciller" par moment avec l'alimentation par USB du boitier Nespi, ce qui n'était pas le cas si je branchait directement sur la carte...

    En cause un mauvais contact sur l'alim via le GPIO de l'Odroid XU4, qui n'est pas de dimension standard comme celui du RPI3.
    Le pin spacing du connecteur RPI3 est de 2,54 mm et celui du XU4 de 2,00 mm, et les dimensions des pins diffèrent aussi (0,60x0,40 mm vs 0,52x0,40 mm).
    Donc le connecteur d'alim du NESPI, bien que semblant s'enficher correctement dans la carte XU4, n'alimentait pas celle-ci de manière suffisamment stable, ce qui causait mes problèmes.
    On entendait d'ailleurs un léger grésillement au niveau du contact.

    Si je l'avais su j'en aurais profité pour commander un connecteur GPIO spécifique à 3 $ chez Hardkernel, en même temps que le reste...

    Bref j'ai soudé directement les fils d'alim sur le GPIO et maintenant ça fonctionne, mais ça n'a pas été simple finalement...



  • @quenbo Question toute bête quenbo: Comment est-ce que tu t'y es pris pour souder les fils d'alimentation sur les GPIO ? L'espace est très réduit et on ne les retrouve pas sur le dessous de la carte contrairement au Raspberry pi. Je suis en train d'intégrer un odroid Xu-4 dans un boitier Neo-Geo X et j'ai aussi besoin de relier les connecteurs d'alimentation aux GPIO afin de rendre utilisable l'interrupteur on/off en façade...



  • !!! ATTENTION !!!

    après de nombreux déboires avec les manettes PS3 chinoises, je dois bien me rendre à l'évidence que ce qui semblait "marcher" dans cette installation ne fonctionne pas vraiment.

    J'ai eu des problèmes de connexion des manettes, que j'ai fini par attribuer aux ports USB, qui semblent sous alimentés et instables, ce qui entraîne une instabilité du dongle bluetooth et donc de l'appariement des manettes. En effet, en direct sur la carte tout fonctionne parfaitement.

    Les câbles du NESPI me semblent trop fins pour supporter les tensions requises dans cette config

    Je ne recommande donc pas ma solution !!!



Want to support us ?

Join us on :

405
Online

31131
Users

15123
Topics

113786
Posts

Looks like your connection to Recalbox Forum was lost, please wait while we try to reconnect.